Page d’accueil

Croyants libéraux des diverses religions

Jacques Musset Il convient d’abord de préciser ce qu’on entend par l’expression : « croyant libéral », quelle que soit sa religion. C’est un croyant qui, en adhérant à sa tradition religieuse, ne renie aucunement son esprit critique et ne cesse de l’exercer tout au long de son existence, comme dans tous ses autres engagements. C’est en effet l’honneur de tout humain de n’adhérer qu’à ce qui est crédible et a du sens pour lui. La démarche libérale Elle est exigeante, car elle requiert de la part de qui la pratique, un travail de discernement sur sa propre religion : sur ses textes référents, et…

Lire la suite

Athées et vérité chrétienne

Roland de  PURY Job ou l’homme révolté, Labor et Fides, 1955 Transmis par Laurent Gagnebin « Quand on se rappelle l’extraordinaire violence des cris de Job et son réquisitoire brandissant impitoyablement tous les arguments de l’athéisme, face aux paroles si souvent édifiantes, si profondément religieuses, si propres à justifier Dieu, de ses amis, on ne peut s’empêcher alors de penser que Dieu est plus souvent du côté de ceux qui l’attaquent que du côté de ceux qui le défendent, et qu’il est certainement des athées plus proches de la vérité chrétienne que bon nombre d’apologètes chrétiens. Qu’il est des révoltés que…

Lire la suite

CRÉATION

Transmis par Laurent Gagnebin « Il est souvent question dans l’Évangile de la semence qui doit porter du fruit, des talents conférés à l’homme et qu’il doit rendre avec un intérêt. Dans ces paraboles, Jésus fait allusion à la vocation de l’homme ; il condamne l’ensevelissement des talents comme un refus de créer. Tout l’enseignement de Saint Paul quant à la diversité des dons, est une doctrine de la vocation créatrice de l’homme. Les dons nous viennent de Dieu et sont éminemment différents : chacun de nous est appelé à un service créateur selon le talent particulier qui lui a été dévolu. Aussi…

Lire la suite

Jésus-Christ

Gilles Castelnau Parmi tous les hommes qui nous font prendre conscience du fondement dans lequel tout être puise son élan vital, Jésus-Christ est unique à mes yeux. J’aime lire ce que les évangiles disent de lui : à son contact, sous son influence, les aveugles voyaient, les lépreux étaient purifiés, les morts ressuscitaient. Je comprends que ces mots désignent un dynamisme créateur, un souffle d’apaisement, une fraternité renouvelée. Ce Souffle de vie monte en nous comme en lui, réoriente nos pensées et nous fait affronter le mal dans un esprit de victoire à travers nos défaites et la mort elle-même. C’est le Souffle du Dieu…

Lire la suite

Depuis un ashram chrétien

Transmis par Willy Lambert John MartinPlace Dieu avant les religionsJacques Briard Né en 1955 au sud de l’Inde d’un père catholique et d’une mère d’originehindoue, le Frère John Martin, moine bénédictin, est riche de deuxcultures et passionné par le dialogue interreligieux. Ce moine indien considère que le message duChrist retrouve sa force et sa clarté quand ilest dépouillé de ses scories institutionnelles.Il a une vision de Jésus unifiant et libérateur,abattant tous les murs de division créés parla société ou la religion, tandis que tout ce qui est clivantou oppressif dans le christianisme vient d’ajouts ou d’al-térations ultérieures. Pour John Martin,…

Lire la suite

Suis-je plus proche d’un catholique intégriste ou d’un musulman libéral ?

Gilles Castelnau Jésus dit :Je suis le chemin, la vérité, et la vie.Nul ne vient au Père que par moi.Jean 14. 6 L’œcuménisme fraternel et confiant entre protestants et catholiques a véritablement commencé avec l’ouverture créée dans l’Église catholique par le concile de Vatican II (1962-65). Les cercles de réflexion, les échanges de chaire, les célébrations mixtes de mariages et de baptêmes ont dédramatisé et rendu sympathiques les relations qui étaient jusqu’alors globalement hostiles et divisaient les familles.On a appris à dire le Notre Père d’une même voix, on a publié une Traduction Œcuménique de la Bible. C’était une période heureuse. Et…

Lire la suite

Une confession de foi

Gilles Castelnau Nous sommes sensibles à l’Élan créateur de vie que Jésus-Christ nous a fait connaître et dont nous comprenons qu’il accompagne et anime la Nature depuis des millénaires. Nous en recueillons notamment avec joie, le témoignage dans les histoires bibliques encourageantes et libératrices que nous aimons lire : Sortie de l’esclavage d’Égypte, victoire du petit David sur le géant Goliath, récit du loup qui se couche avec l’agneau, libération du paralysé qui se lève et qui marche, de la femme adultère qui n’est pas lapidée et surtout de la Résurrection de Jésus sortant du tombeau vide. L’Esprit printanier de vie…

Lire la suite

Pâques

Gilles Castelnau Si vous me dites que quand quelque chose est fini, c’est fini, si vous me dites que les forces du malheur sont toujours les plus fortes, qu’il faut bien en prendre son parti et que l’espérance n’est qu’une illusion d’enfant, alors je me dis à moi-même que le cri de Pâques« le Seigneur est ressuscité, en vérité il est ressuscité »ne peut pas être une illusion. Je l’ai senti trop souvent vibrer en moi, j’ai trop souvent réussi à continuer ma lutte pour la vie en laissant son écho murmurer doucement dans mon cœur qu’en vérité, moi aussi je peux…

Lire la suite

Commentaire sur Une spiritualité archaïque

Willy Lambert Je parcours avec grand intérêt les textes proposés ici. J’ai découvert les John Shelby Spong il y a quelques mois et suis en complet accord avec ses propos. J’ai 67 ans, enseignant en retraite ayant pris mes distances avec ce que L’église est devenue depuis 30 ans. ….Je crois que j’ai gardé une attache au christianisme par ma recherche hors les murs, l’expérience de Henri Le Saux….et de son successeur à Shantivanam Br John Martin mais aussi les approches de Drewerman, les idées de Marcel Légaut….J’ai déserté depuis longtemps la messe dominicale. Le rituel ne me parle plus.…

Lire la suite

A mes amis juifs

Vendredi-saint et Pâques Gilles Castelnau A mes amis juifs Pour nous, chrétiens, Jésus-Christ est la révélation, le symbole du Dynamisme créateur de Dieu dans le monde. Et justement sa Crucifixion-Résurrection est le symbole central de cette grande Œuvre de Dieu.Si au lieu de « crucifixion » j’écrivais « esclavage d’Égypte » et au lieu de « Résurrection » : « libération à travers la mer Rouge ».Si au lieu de « Jésus-Christ » j’écrivais « Présence de Dieu », comment pourriez-vous pu vous associer à mon message ? Réponse de Guy Albala Il est évident que je ne peux que m’associer pleinement à cette belle convergences de symboles que vous faites.Votre démonstration est très parlante : tous nos symboles nous entrainent…

Lire la suite

Une spiritualité archaïque

Michel Leconte Le chrétien catholique ou protestant traditionnel présente une structure spirituelle conforme à la manière dont l’Église s’est représenté l’œuvre de Jésus Christ. Selon elle, Dieu a envoyé son Fils sur terre pour pouvoir pardonner le péché des hommes. Dès lors, pour honorer sa mission de manière parfaite, l’homme Jésus dû se « soumettre » à la volonté du Père des cieux. L’accent fut mis sur son obéissance et sa soumission jusqu’à son sacrifice suprême par lequel il devenait l’instrument du désir du Père. La perfection du Fils consistait dans son obéissance. L’Église ajouta que cela lui valut la…

Lire la suite

Le Dieu-Phallus et ses prêtres

Michel Leconte Dans la Bible, il y a deux représentations de Dieu : – Le premier, le plus répandu, est le très masculin Dieu-Phallus, le Très-Haut, le Père qui détient la toute-puissance, le Dieu imaginaire de nos désirs infantiles d’omnipotence, celui de la guerre, du pouvoir, de l’ordre et de la domination, celui des rois, des empereurs et des dictateurs, il donne la victoire à son peuple, c’est le Dieu du Temple et de ses prêtres sacrificateurs. – Le second est culturellement dominé par le premier, il n’a pas de nom, mais il ajoute : « Je serai avec toi »,…

Lire la suite

Biographie de John Shelby Spong

           Un autre visage des Etats-Unis d’Amérique Robert Ageneau avec la coopération de Roger Gautier L’œuvre de l’évêque anglican américain John Shelby Spong (1931-2021) commence à être connue dans le monde de langue française, grâce à la traduction et à la publication de huit de ses ouvrages par les éditions Karthala entre 2013 et 2022. Mais cette recherche, novatrice en matière de théologie et de sciences religieuses, reste encore peu reçue, quand elle n’est pas ignorée voire combattue par des journalistes et des théologiens frileux ou conservateurs. Nous publions ici une biographie de John Shelby Spong mise à jour à l’occasion de son…

Lire la suite

Le Dieu de Jésus Christ ou le Dieu de nos rêves de toute-puissance ?

Durant des siècles, jusqu’à aujourd’hui, les Églises n’ont pas annoncé le Dieu de Jésus Christ, mais une sorte de Jupiter et un Dieu conçu par la pensée grecque, très éloigné du Dieu que Jésus avait annoncé en paroles et en actes. Très tôt le Dieu qui fut annoncé était un theos — un être suprême tout-puissant, omnipotent, immuable, omniscient — en tout l’inverse de notre condition humaine. Dieu trônait, tel un roi, dans les cieux entouré d’une multitude d’anges et de séraphins qui le louaient. Ce Dieu inspirait plus la crainte que l’amour.

Lire la suite

Mon Islam, ma liberté

Il y a quelques années, l’une des toutes premières femmes rabbine libérale de France, Delphine Horvilleur, racontait dans son livre En tenue d’Ève. Féminin, pudeur et judaïsme son itinéraire qui l’a conduit à accéder au rabbinat, jusqu’alors jalousement réservé aux hommes dans notre pays, et à fonder la première synagogue libérale en France. En 2021, c’est sa consœur musulmane, Kahina Bahloul, première femme imame de France, qui publie le récit de son itinéraire et explique en détail les différentes étapes qui l’ont conduite à professer un Islam libéral, celui des Lumières comme on dit aujourd’hui, et à cofonder en 2019 avec un collègue imam la mosquée Fatima à Paris.

Lire la suite

Issa, l’enfant prophète

            En arabe, Issa veut dire Jésus. Au-delà du suspens du récit, ce roman nous entraîne dans l’actualité de questions, comme l’Algérie et la France, la science et la médecine, le christianisme et l’islam, les périls du fondamentalisme religieux.

            Dans cette œuvre de fiction, le lecteur découvrira un dialogue surprenant entre les deux prophètes, Jésus et Mahomet, qui parlent de leurs messages respectifs, des traditions et de leurs disciples qui, à l’un et l’autre, leur auront été plus ou moins fidèles, du rêve de la fraternité dans un monde fracturé…

Lire la suite

Quand Jésus devint Dieu

L’interprétation selon laquelle Jésus est « vrai homme et vrai Dieu » me semble profondément marquée par la culture mythologique des premiers siècles où l’on concevait Jésus comme un être ayant revêtu la chair mais entièrement créé par Dieu et donc, pas véritablement humain. Il en est de même quand il est affirmé qu’un être divin est « descendu » du ciel — d’un autre monde — et né d’une vierge sans l’intervention d’un homme, puis qu’il est « remonté » au ciel après sa mort.

Lire la suite

Quelle prière pour la paix par temps de guerre en Ukraine ?

Nous imaginons qu’actuellement, au cours des célébrations dominicales de tous chrétiens du monde, sont formulées des prières d’intercession pour la paix en Ukraine. Et que celles-ci sont exprimées comme habituellement sous la forme de demandes à Dieu ressemblant plus ou moins à ceci : « Pour que cesse la guerre en Ukraine et que vienne une paix juste dans ce pays éprouvé, prions le Seigneur » ou « Dieu, père de tous les hommes, nous te prions de changer le cœur de ceux qui oppriment le peuple ukrainien », etc… Pourquoi ces demandes sont-elles inacceptables pour un chrétien du XXIe siècle baignant dans la culture…

Lire la suite

Emmanuel  ! Un cri de guerre ?

Alain Cabantous SAINT-MERRY-HORS-LES-MURS Nous vous proposons les articles de cette chronique d’Alain Cabantous effacés de notre ancien site en mars 2021, lors de la fermeture du Centre Pastoral. Il y a quelques jours une étude américaine nous apprenait que le nombre de conflits religieux était au plus haut depuis au moins 2007 dans le tiers des 198 pays passés à la loupe. Elle révélait une augmentation constante des violences sectaires, des condamnations pour blasphème, des profanations de lieux de culte ou de cimetières, des brimades et plus encore une multitude d’hommes, de femmes, d’enfants morts « au nom de Dieu ». Une stigmatisation qui…

Lire la suite

La Trinité chrétienne, une représentation datée de Dieu

Croire en liberté au début du XXIe siècle conduit les chrétiens libéraux, imprégnés d’esprit critique, à se questionner sur leur héritage chrétien formulé dans les évangiles, considérés comme paroles de Dieu, et dans les dogmes chrétiens présentés comme la foi orthodoxe dans la plupart des Églises. Le questionnement porte ici sur le dogme chrétien de la Trinité, dogme fondamental du christianisme. Il est vrai que les mots « Père, Fils et Esprit Saint » figurent disséminés dans les évangiles, mais, rassemblés dans une seule expression en forme de cette profession de foi, ils se trouvent uniquement à la fin de de l’évangile…

Lire la suite

Vive les athées

Selon un sondage de l’IFOP en 2021, 51 % des personnes interrogées se déclarent non croyantes. Elles étaient 43 % seulement, si on peut dire, en 2011. Une majorité de Français affirme désormais ne pas croire en Dieu. Journalistes, sociologues, simples fidèles ont alors analysé ce phénomène, et cela parfois sur le ton de la déploration. Le chœur des pleureuses s’est fait entendre. Où va-t-on, que devient cette France, « fille aînée de l’Église » ? Là aussi, il faut une « reconquête ». Il n’y aura en effet bientôt que des musulmans fanatiques pour croire encore en Dieu. La France se déchristianise. On ne saurait oublier…

Lire la suite

La prière

Dieu est-il une vraie personne avec laquelle nous pouvons communiquer ? Évêque John Spong Traduction Gilles Castelnau Pour parler de la prière, il faut d’abord régler un certain nombre de problèmes non résolus qui gênent la réflexion.Un de ces problèmes apparaît justement dans la manière dont la question est formulée : se demander si « Dieu est une vraie personne » fait penser que Dieu pourrait ressembler à une personne humaine, ce qui n’est évidemment pas le cas.On dira peut-être alors : « si Dieu n’est pas un Dieu personnel, il n’a, pour moi, aucun intérêt ».Mais Dieu existe-t-il pour susciter…

Lire la suite

L’être humain n’aime pas sa condition

Michel Leconte, théologien,  psychologue clinicien La doctrine du péché originel sert à expliquer sa condition humaine marquée par la finitude et la mort en l’attribuant à une « chute » dont il serait responsable en Adam. Ce faisant, cette doctrine nous évite de considérer notre condition comme naturelle et voulue telle par notre Créateur comme très bonne (cf. Gn 1). Elle ne peut être que la conséquence d’une punition infligée par un Dieu courroucé par notre désobéissance. De plus, la faute hypothétique ayant provoquée notre chute nous octroie une toute-puissance vraiment extraordinaire puisque cette faute est sensée avoir détruit l’harmonie originelle…

Lire la suite

Un élan qui se renouvelle sans cesse en nous

Gilles Castelnau, pasteur de l’Église protestante unie  Nous sommes de ceux qui prennent conscience d’un élan qui se renouvelle sans cesse en nous, qui monte en nous, qui n’agit certainement pas sans nous, mais qui est plus que nous. Il nous réoriente, nous rend capables d’affronter la vie, ses angoisses, ses malheurs et ses déceptions, sans être abandonnés à la tentation du mal, de la dépression, de la critique systématique. Jésus a, dit-on, crié « lève-toi et marche » et remis debout un homme immobilisé pourtant par une paralysie qui semblait insurpassable. Et cette parole d’espérance retentit toujours à nouveau profondément dans nos cœurs comme…

Lire la suite

Qui sommes-nous ?

Devant la montée des divers intégrismes et radicalismes fondamentalistes, et face aussi à la persistance dans les religions des lectures littérales de leurs textes fondateurs, les “libéraux” de diverses…

Lire la suite

Derniers commentaires

  1. Merci pour ces mots. Vous parlez de Jésus auquel je crois…..qui ,dans son milieu de vie, dans sa culture a…


Éditorial

Ce site « Croire en liberté » se veut une plateforme ouverte à tous les hommes et les femmes de bonne volonté des différentes confessions chrétiennes, et des différentes religions. Il est heureux de développer une spiritualité libérale créatrice de vie, de force et de courage dans un esprit ouvert et fraternel. Bien loin de s’opposer aux structures religieuses existantes, à leurs coutumes et à leurs dogmes, ce site veut proposer une pensée libre, alternative libérée de tout autoritarisme et de tout dogmatisme.

Réfléchir librement à la signification des textes de référence et des affirmations doctrinales en les replaçant dans le contexte historique de leur époque et puiser dans nos diverses traditions ainsi revisitées une compréhension renouvelée de la grande Présence divine qui monte en nous et nous fait vivre. Tous ceux qui souhaitent participer à cet élan sont invités à publier sur ce site les éléments de leur recherche pour l’édification, le bonheur et… la libération de tous.

Agenda

Les prêtres-ouvriers face à la crise du catholicisme, rendez-vous le 15 mars 2022 à 18 h 30 à la salle Christophe Dumont au Centre Istina, 45 rue de la Glacière, 75013 Paris Conférences des Journées Évangile et liberté de La Grande Motte

S’abonner à ce blog

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.